Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2003-AVI-051

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 28 mars 2003
No CERTA-2003-AVI-051-002

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Vulnérabilité des noyaux Linux 2.2 et 2.4


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2003-AVI-051

Gestion du document



Référence CERTA-2003-AVI-051-002
Titre Vulnérabilité des noyaux Linux 2.2 et 2.4
Date de la première version 18 mars 2003
Date de la dernière version 28 mars 2003
Source(s) -
Pièce(s) jointe(s) Aucune


Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

Usurpation des privilèges du super-utilisateur (root) en local.

2 Systèmes affectés

Toute distribution Linux utilisant un noyau de la série 2.2 jusqu'au 2.2.24 inclus ou de la série 2.4 jusqu'au 2.4.20 inclus.

3 Résumé

Un utilisateur mal intentionné, connecté localement, peut obtenir tous les privilèges du système.

4 Description

L'appel système ptrace du noyau Linux fournit le moyen pour un processus parent d'observer et contrôler l'éxécution d'un autre processus, et d'éditer son image mémoire. Cette fonction est principalement utilisée pour gérer les points d'arrêts dans les opérations de débogage.

Une faille dans cet appel peut être exploitée pour disposer des privilèges de l'utilisateur root.

5 Solution

6 Documentation

Gestion détaillée du document

18 mars 2003
version initiale.
25 mars 2003
ajout de la référence CVE et des distributions Gentoo,
28 mars 2003
correction liste systèmes affectés. Ajout avis Debian (DSA-270), Mandrake, SuSE. Ajout lien sur kernel 2.4.21-pre6.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2014-08-29