Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2004-AVI-225

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 22 juillet 2004
No CERTA-2004-AVI-225-002

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Multiples vulnérabilités du noyau Linux


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2004-AVI-225

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTA-2004-AVI-225-002
Titre Multiples vulnérabilités du noyau Linux
Date de la première version 06 juillet 2004
Date de la dernière version 22 juillet 2004
Source(s) Bulletin de sécurité Gentoo GLSA-200407-02 du 03 juillet 2004
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

  • Elévation de privilèges ;
  • déni de service ;
  • divulgation d'informations confidentielles.

2 Systèmes affectés

Noyau Linux versions 2.4.x et 2.6.x.

3 Résumé

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans le noyau Linux.

4 Description

Plusieurs distributions ont fourni des correctifs pour des vulnérabilités du noyau Linux. Certaines de ces vulnérabilités ont déjà fait l'objet d'avis du CERTA.
  • Une vulnérabilité de type débordement de mémoire est présente dans deux fonctions du noyau Linux relatives à la gestion des liens symboliques du système de fichiers ISO9600 (CVE CAN-2004-0109). Cette vulnérabilité a fait l'objet de l'avis CERTA-2004-AVI-131 du 27 avril 2004.
  • Une vulnérabilité est présente dans le code du système de fichiers XFS, et provoque une fuite d'informations (CVE CAN-2004-0133). Des vulnérabilités similaires existent pour le système de fichiers ext3 (CVE CAN-2004-0177) et pour le système de fichiers JFS (CVE CAN-2004-0181).
  • Une vulnérabilité du code OSS pour le pilote Sound Blaster permet à un utilisateur mal intentionné de provoquer un déni de service (CVE CAN-2004-0178).
  • Une vulnérabilité dans la gestion des entiers non signés du composant cpufreq permet à un utilisateur local d'élever ses privilèges (CVE CAN-2004-0228).
  • Une vulnérabilité existe dans la fonction fb_copy_cmap (CVE CAN-2004-0299).
  • Une vulnérabilité de type débordement de mémoire est présente dans la fonction panic() des noyaux 2.4.x (CVE CAN-2004-0394).
  • Une mauvaise gestion du compteur mm_count par la fonction do_fork permet de provoquer un déni de service (CVE CAN-2004-0427).
  • Une vulnérabilité du noyau Linux pour les systèmes ia64 permet de provoquer un déni de service (CVE CAN-2004-0447).
  • Plusieurs vulnérabilités ont été découvertes par l'outil de vérification de code source Sparse (CVE CAN-2004-0495).
  • D'autres vulnérabilités ont également été découvertes, qui permettent à un utilisateur local d'élever ses privilèges ou d'accéder à l'espace mémoire du noyau (CVE CAN-2004-0496).
  • Des vulnérabilités du noyau Linux permettent à un utilisateur local de modifier l'identifiant du groupe de fichiers (CVE CAN-2004-0497).
  • Une mauvaise gestion de la mémoire dans le pilote e1000 permet à un utilisateur de lire certaines portions de l'espace mémoire du noyau (CVE CAN-2004-0535).
  • Une vulnérabilité de x86 permet à un utilisateur local mal intentionné de provoquer un déni de service (CVE CAN-2004-0554).
  • Une vulnérabilité est présente pour les systèmes ia64 (CVE CAN-2004-0565).
  • Des permissions non appropriées du fichier /proc/scsi/qla2300/HbaApiNode permettent à un utilisateur local mal intentionné de provoquer un déni de service (CVE CAN-2004-0587).
  • Une vulnérabilité de la fonction tcp_find_option du sous-système netfilter lors de l'utilisation d'iptables et des options TCP permet à un utilisateur distant de provoquer un déni de service (CVE CAN-2004-0626). Cette vulnérabilité a fait l'objet de l'avis CERTA-2004-AVI-224 du 06 juillet 2004.

5 Solution

Appliquer le correctif proposé par votre éditeur.
  • Le correctif Gentoo GLSA 200407-02 corrige les vulnérabilités suivantes :
    • CVE CAN-2004-0109 ;
    • CVE CAN-2004-0133 ;
    • CVE CAN-2004-0177 ;
    • CVE CAN-2004-0178 ;
    • CVE CAN-2004-0181 ;
    • CVE CAN-2004-0228 ;
    • CVE CAN-2004-0229 ;
    • CVE CAN-2004-0394 ;
    • CVE CAN-2004-0427 ;
    • CVE CAN-2004-0495 ;
    • CVE CAN-2004-0535 ;
    • CVE CAN-2004-0554.
  • Le correctif Gentoo GLSA 200407-16 corrige les vulnérabilités suivantes :
    • CVE CAN-2004-0447 ;
    • CVE CAN-2004-0496 ;
    • CVE CAN-2004-0497 ;
    • CVE CAN-2004-0565.
  • Les correctifs RedHat corrigent les vulnérabilités suivantes :
    • CVE CAN-2004-0497 (RHSA-2004:354 et RHSA-2004:360) ;
    • CVE CAN-2004-0427, CAN-2004-0495 et CAN-2004-0554 (RHSA-2004:255).
  • Le correctif SuSE corrige les vulnérabilités suivantes:
    • CVE CAN-2004-0495 ;
    • CVE CAN-2004-0496 ;
    • CVE CAN-2004-0497 ;
    • CVE CAN-2004-0535 ;
    • CVE CAN-2004-0626.
  • Le correctif Mandrake MDKSA-2004:062 corrige les vulnérabilités suivantes :
    • CVE CAN-2004-0535 ;
    • CVE CAN-2004-0554.
  • Le correctif Mandrake MDKSA-2004:066 corrige les vulnérabilités suivantes :
    • CVE CAN-2004-0495 ;
    • CVE CAN-2004-0497 ;
    • CVE CAN-2004-0565 ;
    • CVE CAN-2004-0587.

6 Documentation

Gestion détaillée du document

06 juillet 2004
version initiale.
07 juillet 2004
ajout des références CVE CAN-2004-0565 et CVE CAN-2004-0587 et ajout de la référence au bulletin de sécurité Mandrake MDKSA-2004:066.
22 juillet 2004
ajout de la référence au second bulletin de sécurité Gentoo GLSA 200407-16 ainsi que la description de la vulnérabilité CVE CAN-2004-0447.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-09-22