Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTFR-2016-ALE-006

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 17 novembre 2016
No CERTFR-2016-ALE-006

Affaire suivie par :

CERT-FR

BULLETIN D'ALERTE DU CERT-FR

Objet : Campagne de messages électroniques non sollicités de type Zepto/Odin

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTFR-2016-ALE-006
Titre Campagne de messages électroniques non sollicités de type Zepto/Odin
Date de la première version 05 septembre 2016
Date de la dernière version 17 novembre 2016
Source(s) -
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 - Risque(s)

Installation d'un logiciel malveillant de type Zepto/Odin.

2 - Systèmes affectés

Tous les systèmes d'exploitations Windows peuvent être victimes de ce logiciel malveillant.

3 - Résumé

Marqueurs de téléchargement de charge mis à jour le 27/10/2016.

Mise à jour du 27/10/2016

Le CERT-FR constate une nouvelle campagne de courriels malveillants contenant des pièces jointes au format ZIP. L'archive contient un fichier de type JSE (Javascript Encode) ou WSF (Windows Script File) visant à télécharger une variante de Locky. Cette variante chiffre les fichiers de la machine et utilise l'extension .shit.

Mise à jour du 24/10/2016
Le CERTFR constate une nouvelle campagne de mails contenant des pièces jointes .hta malveillantes en cours. Ces pièces jointes correspondent à des fichiers html contenant du code Javascript téléchargeant le rançongiciel.
Mise à jour du 30/09/2016
Le CERTFR constate une nouvelle vague de mails contenant des pièces jointes malveillantes en cours. Ces pièces jointes sont des documents office contenant une macro VBA téléchargeant le rançongiciel Zepto. L'extension utilisée par le rançongiciel a changée depuis la dernière vague pour devenir .odin. La liste des urls de téléchargement de charge est mise à jour.

Depuis le début septembre 2016, le CERT-FR constate à l'échelle nationale une vague de pourriels dont le taux de blocage par les passerelles anti-pourriel est relativement faible. Ces pourriels ont pour objectif la diffusion du rançongiciel Zepto.

Un rançongiciel est un programme malveillant qui chiffre les données du poste compromis. Il va également cibler les partages de fichiers accessibles depuis le compte utilisateur dont la session est compromise. Celui-ci est exécuté, dans le cas présent, par une action de l'utilisateur. La victime est ensuite invitée à verser de l'argent afin que l'attaquant déchiffre les fichiers ciblés.

Dans le cadre de cette campagne, et d'après les échantillons que le CERT-FR a observés, la diffusion de Zepto s'effectue par l'intermédiaire d'un pourriel contenant une archive. Cette archive contient un script Windows (extension .wsf) executant du Javascript. Le Javascript va ensuite contacter un domaine pour récupérer le Rançongiciel Zepto.

À l'aide les échantillons remontés, le CERT-FR a constaté que les URLs de téléchargement du binaire Zepto sont les suivantes :

Téléchargement de charge au 27/10/2016

URI de distribution de charge observée:

/t67bg
/t76f3g

Domaines distributeur de charge (point d'eau, site légitime compromis):

pkastrologer.com_BAD_
redsrev.com_BAD_
lancasternewcity.com.ph_BAD_
samspizzapasta.com_BAD_

Domaine distributeur de charge:

duplespry.net_BAD_
arzunyolk.com _BAD_
Téléchargement de charge au 24/10/2016
URI obbservée:
/076wc

Domaines observés:

3ainstrument.com._BAD_
abulhoul.ae._BAD_
bagnet.ir._BAD_
beyondhorizon.net._BAD_
castoncorporateadvisory.in._BAD_
checkimage.comuf.com._BAD_
cignitech.com._BAD_
cygnatech.com._BAD_
cynosurejobs.net._BAD_
dolphinom.com._BAD_
grupoecointerpreis.com._BAD_
hotel.comxa.com._BAD_
icclicks.com._BAD_
jhandiecohut.com._BAD_
ledenergythai.com._BAD_
naacllc.com._BAD_
nanrangy.net._BAD_
olpharm.com._BAD_
punjabipollywood.com._BAD_
sowkinah.com._BAD_
stock.comuf.com._BAD_
thaitooling.net._BAD_
wamasoftware.com._BAD_
wkreation.com._BAD_
www.jhandiecohut.com._BAD_
www.pspgemencheh.edu.my._BAD_
www.pspmrsmtumpat.com._BAD_
www.rawahyl.com._BAD_
Téléchargement de charge au 12/10/2016
URI observée:
/d5436gh

Domaines observés :

eaglemouth.org_BAD_
dabihfluky.com_BAD_
Téléchargement de charge au 03/10/2016

URIs observées :

\jhg45s

Domaines observés :

acaciainvest.ro_BAD_
alraysa.com_BAD_
anthonycarducci.lawyerpublicity.com_BAD_
antiquescollectablesandjuststuff.com_BAD_
atronis.com_BAD_
bluewaterappco.com_BAD_
boservice.info_BAD_
catlong.com_BAD_
cedrussauna.com_BAD_
craftsreviews.com_BAD_
crossroadspd.com_BAD_
denvertracy.com_BAD_
dickenshandchimes.com_BAD_
dotcom-enterprises.com_BAD_
eidshow.com_BAD_
far-infraredsaunas.com_BAD_
foe-2.com_BAD_
gcandcbuilderssite.aaomg.com_BAD_
golfnauvoo.com_BAD_
hostmyimage.biz_BAD_
icdsarch.com_BAD_
ifsaiumumi.com_BAD_
inmopromo.com_BAD_
lesscellantshautegamme.ca_BAD_
maxleather.aaomg.com_BAD_
mmm2.aaomg.com_BAD_
monkeysdragon.net_BAD_
msurf.net_BAD_
new2.aaomg.com_BAD_
nonprofitbenefit.com_BAD_
nutrahacks.com_BAD_
orhangazitur.com_BAD_
parkerneem.com_BAD_
real-corp.info_BAD_
saunacushions.com_BAD_
slicktalk.net_BAD_
test.cedrussauna.net_BAD_
tsukasagiku.com_BAD_
villadiana.lv_BAD_
webhost911.com_BAD_
Téléchargement de charge au 30/09/2016
URIs observées :
\021ygs7
\bdb37
\g76ub76

Domaines observés :

0735home.com_BAD_
1maximus.ru_BAD_
368lx.com_BAD_
81millstreet.nl_BAD_
alliswelltour.com_BAD_
americanfancies.com_BAD_
amerikanservisi.com_BAD_
ampconnect.com_BAD_
anhsaodem.info_BAD_
aquatixbottle.com_BAD_
arbeit-von-zuhause.com_BAD_
askmeproperties.com_BAD_
atstory.com_BAD_
badminton2008.com_BAD_
bandbcreuse.com_BAD_
bdfxb.com_BAD_
beineinu.org_BAD_
birthstory.com_BAD_
brioconseils.com_BAD_
cafe-bg.com_BAD_
chchqq.com_BAD_
cmcomunicacion.es_BAD_
dedivan.ru_BAD_
delphinph.com_BAD_
demo.website.pl_BAD_
dfl210.ru_BAD_
ecoledesalsa.com_BAD_
econopaginas.com_BAD_
gadget24.ro_BAD_
game6media.com_BAD_
globalremoteservices.com_BAD_
gomelnaushnik.com_BAD_
hollywoodjesus.com_BAD_
ingpors.sk_BAD_
innogenap.com_BAD_
juyinggroup.com_BAD_
kashira.potolki.bz_BAD_
kelownatownhomes.com_BAD_
kolonker.com_BAD_
mahboob-e-rehmani.com_BAD_
nokianshop.com_BAD_
opmsk.ru_BAD_
parroquiansg.org_BAD_
pecschool.com_BAD_
purebanquet.com_BAD_
rikuzentakata-mpf.org_BAD_
rutlandhall.com_BAD_
slaterarts.com_BAD_
smokintech.com_BAD_
sonajp.com_BAD_
sotorentals.com_BAD_
studiorif.ru_BAD_
techsilicon.com_BAD_
teothemes.com_BAD_
travelinsider.com.au_BAD_
travicoperu.com_BAD_
undiaem.com_BAD_
unionathletica.com_BAD_
veganvet.net_BAD_
victorcasino.com_BAD_
w3hostingserver.com_BAD_
werix.sk_BAD_
www.sikharaprojects.com_BAD_
zdiaran.sk_BAD_
Téléchargement de charge au 07/09/2016
around4percent.web.fc2.com_BAD_/j8fn3rg3
bostoncittyregenerww.com_BAD_/js/j8fn3rg3
kreativmanagement.homepage.t-online.de_BAD_/j8fn3rg3
marcotormento.de_BAD_/j8fn3rg3
maxshoppppsr.biz_BAD_/js/vf3gt4b4
michik.web.fc2.com_BAD_/j8fn3rg3
news.oboyle.ro_BAD_/myeyuum
sp-moto.ru_BAD_/j8fn3rg3
unimet.tmhandel.com_BAD_/j8fn3rg3
www.hestia-bewindvoering.nl_BAD_/j8fn3rg3
www.montegelato.it_BAD_/j8fn3rg3
www.termoalbiate.com_BAD_/uwmakrm
www.vilastefania.go.ro_BAD_/j8fn3rg3

Serveurs de Commande et de Contrôle au 07/09/2016 Selon nos analyses, les domaines sont générés aléatoirement. Aucun domaine pertinent n'est pour l'instant disponible.

Les IPs suivantes sont susceptibles d'être contactées comme CnC et peuvent être ajoutées en liste noire :

212.109.192.235
149.154.152.108

L'uri suivante semble stable. Elle peut servir de marqueur lors d'une investigation mais ne doit pas être mise en liste noire au risque de générer beaucoup de faux positifs.

/data/info.php

4 - Solution

Mesures préventives

Le CERT-FR recommande de sensibiliser les utilisateurs aux risques associés aux messages électroniques pour éviter l'ouverture de pièces jointes. Il convient en effet de ne pas cliquer sans vérification préalable sur les liens de messages et les pièces jointes. Les utilisateurs ne doivent pas ouvrir des messages électroniques de provenance inconnue, d'apparence inhabituelle ou frauduleuse. Plus généralement, il convient de mettre à jour les postes utilisateurs, notamment le système d'exploitation et les applications exposées sur Internet (lecteur PDF, lecteur messagerie, navigateurs et greffons) dans le cas où le code malveillant (ou une variante) exploiterait une vulnérabilité logicielle.

Le CERT-FR recommande de configurer sur les postes de travail les restrictions logicielles pour empêcher l'exécution de code à partir d'une liste noire de répertoires :

  • Si la solution utilisée est AppLocker, les règles de blocage suivantes doivent être définies :
    • OSDRIVE\Users\*\AppData\
    • OSDRIVE\Windows\Temp\
  • Si les restrictions logicielles (SRP) sont utilisées, les règles de blocage suivantes doivent être définies :
    • UserProfile\AppData
    • SystemRoot\Temp

Il est important de vérifier que le service "Application Identity" (AppIDSvc) est paramétré en démarrage automatique sur l'ensemble des postes pour que les restrictions logicielles soient opérantes (ce mode de démarrage peut être paramétré à travers une politique de groupe sur le domaine Windows). Si des dysfonctionnements sont rencontrés suite au déploiement de ces règles de blocage, il est nécessaire d'identifier les applications légitimes situées dans ces répertoires, et de définir des règles en liste blanche afin d'autoriser leur exécution.

Le CERT-FR recommande également de mettre à jour les logiciels antivirus du parc informatique (postes utilisateurs, passerelle de messagerie, etc.). Le code malveillant étant polymorphe, les éditeurs antivirus ont besoin de publier des signatures en constante évolution. Par ailleurs, il convient d'envoyer dès que possible un exemplaire du code malveillant à votre éditeur de logiciel antivirus si la variante n'est pas détectée par ce dernier.

Enfin, le CERT-FR recommande d'effectuer des sauvegardes saines et régulières des systèmes et des données (postes de travail, serveurs) puis de vérifier qu'elles se sont correctement déroulées. Les sauvegardes antérieures ne doivent pas être écrasées (cas où une version chiffrée aurait été sauvegardée). Les sauvegardes doivent être réalisées en priorité sur les serveurs hébergeant des données critiques pour le fonctionnement de l'entité. Celles-ci doivent être stockées sur des supports de données isolés du réseau en production.

Mesures réactives

Si le code malveillant est découvert sur vos systèmes, le CERT-FR recommande de déconnecter immédiatement du réseau les machines identifiées comme compromises. L'objectif est de bloquer la poursuite du chiffrement et la destruction des documents partagés. Le CERT-FR recommande aussi d'alerter le responsable sécurité ou le service informatique au plus tôt. Le temps de revenir à une situation normale, le CERT-FR recommande également de positionner les permissions des dossiers partagés en LECTURE SEULE afin d'empêcher la destruction des fichiers sur les partages. Les personnels pourront continuer de travailler localement et mettre à jour ultérieurement le partage. Aussi, le CERT-FR recommande de prendre le temps de sauvegarder les fichiers importants sur des supports de données isolés. Ces fichiers peuvent être altérés ou encore être infectés. Il convient donc de les traiter comme tels. De plus, les sauvegardes antérieures doivent être préservées d'écrasement par des sauvegardes plus récentes.

Le CERT-FR recommande également de bloquer sur le serveur mandataire l'accès aux domaines ou URLs identifiés dans le message malveillant. L'objectif est de prévenir toute nouvelle compromission sur le même site. En complément, le CERT-FR recommande de rechercher et supprimer les messages malveillants similaires dans les boîtes de messagerie des utilisateurs. Par ailleurs, le CERT-FR recommande la réinstallation complète du poste et la restauration d'une sauvegarde réputée saine des données de l'utilisateur. De plus, dans le cadre de l'utilisation de profils itinérants, il convient de supprimer la copie serveur du profil afin de prévenir la propagation des codes malveillants par ce biais.

Enfin, les fichiers chiffrés peuvent être conservés par la victime au cas où dans le futur, un moyen de recouvrement des données originales serait découvert.

Cette alerte sera maintenue tant que le volume de message électronique constaté sera considéré significatif par le CERT-FR.

5 - Documentation

Gestion détaillée du document

05 septembre 2016
version initiale ;
07 septembre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
30 septembre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
03 octobre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
05 octobre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
12 octobre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
24 octobre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
27 octobre 2016
ajout marqueurs supplémentaires ;
17 novembre 2016
clôture de l'alerte ;
Dernière version de ce document : http://cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2016-ALE-006

CERT-FR
2016-11-18
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-01-23