CERTFR-2016-AVI-422 Publié le 19 décembre 2016
De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Squid. Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.
CERTFR-2016-ACT-051 Publié le 19 décembre 2016
Le 13 décembre, lors de sa mise à jour mensuelle, Microsoft a publié douze bulletins de sécurité, dont six sont considérés comme critiques et …
CERTFR-2016-AVI-420 Publié le 15 décembre 2016
De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans le noyau Linux de SUSE. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service, une atteinte à l'intégrité des données et une élévation de privilèges.
CERTFR-2016-AVI-419 Publié le 15 décembre 2016
De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Joomla!. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité, une atteinte à la confidentialité des données et une élévation de privilèges.
CERTFR-2016-AVI-418 Publié le 14 décembre 2016
Une vulnérabilité a été corrigée dans Xen. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.
CERTFR-2016-AVI-417 Publié le 14 décembre 2016
Une vulnérabilité a été corrigée dans Microsoft .NET Framework. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.
CERTFR-2016-AVI-416 Publié le 14 décembre 2016
De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Windows. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une atteinte à la confidentialité des données et une élévation de privilèges.
CERTFR-2016-AVI-415 Publié le 14 décembre 2016
De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Office. Certaines d'entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données.
CERTFR-2016-AVI-414 Publié le 14 décembre 2016
De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une atteinte à la confidentialité des données.