CERTFR-2017-AVI-433 Publié le 28 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Xen . Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service, une atteinte à la confidentialité des données et une élévation de privilèges.

CERTFR-2017-AVI-432 Publié le 27 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans le noyau Linux de SUSE . Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à l'intégrité des données, une atteinte à la confidentialité des données et une élévation de privilèges.

CERTFR-2017-AVI-431 Publié le 27 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Mozilla Thunderbird. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

CERTFR-2017-AVI-429 Publié le 24 novembre 2017

Une vulnérabilité a été découverte dans Fortinet FortiOS. Elle permet à un attaquant de provoquer une injection de code indirecte à distance (XSS).

CERTFR-2017-AVI-428 Publié le 24 novembre 2017

Une vulnérabilité a été découverte dans SCADA les produits Siemens . Elle permet à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.

CERTFR-2017-AVI-427 Publié le 24 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans PHP . Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l'éditeur et un déni de service.

CERTFR-2017-AVI-426 Publié le 22 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans dans le noyau Linux d'Ubuntu . Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire, un déni de service et une atteinte à la confidentialité des données.

CERTFR-2017-AVI-425 Publié le 21 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Samba . Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une atteinte à la confidentialité des données.

CERTFR-2017-AVI-424 Publié le 21 novembre 2017

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans le noyau Linux d'Ubuntu . Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire et un déni de service.